Comment traiter les incontinences urinaires à l’effort? – Physio Pelvienne, Noémie Séguin Physiothérapeute

Comment traiter les incontinences urinaires à l’effort?

Par Noémie Séguin | Tout savoir sur les descentes d'organes / prolapsus

Avr 06

Une fois que l’on a découvert que l’on souffre de problèmes urinaires comme des incontinences à l’effort, des urgences ou une augmentation de la fréquence des visites aux toilettes et qu’on sait que pour la majorité d’entre-nous, ce n’est pas normal, quelles sont maintenant les solutions de traitement qui s’offrent à nous?

Contrairement à ce qu’on peut croire, ce n’est pas parce qu’on a accouché un jour dans notre vie qu’il faut penser que ces problèmes sont normaux et qu’il n’y a rien à faire. Bien au contraire, il existe des solutions très efficaces pour corriger ces problèmes et améliorer notre qualité de vie. C’est exactement ce dont il sera question dans cet article.

Si vous voulez en apprendre davantage sur les différentes problématiques urinaires, je vous encourage fortement à consulter la première partie de cet article afin de pouvoir profiter pleinement des informations qui suivront : « comment savoir si on vit avec des troubles d’incontinence urinaire? ».

Les serviettes absorbantes

Lorsque l’on vit avec des troubles urinaires comme les incontinences à l’effort, la première solution qui nous vient en tête, bien souvent, est d’aller faire un tour à la pharmacie et de s’acheter un paquet de serviettes hygiéniques. Il existe une panoplie de type de serviettes absorbantes prévues à cet effet : des petits protège-dessous (que j’appelle aussi le « au cas où»), en passant par des serviettes de plus en plus épaisses jusqu’à des cuissards d’entraînement ultra-discrets et super absorbants. Cependant, s’il y a bien une chose que j’aimerais que vous reteniez de cet article, c’est que les serviettes hygiéniques d’incontinence ou tout autre dispositif absorbants NE SONT PAS une solution de traitement pour corriger le problème. Bien au contraire, ce sont des facteurs qui vont AGGRAVER le problème au fil du temps. En fait, je pense même qu’on peut qualifier cet outil de «pire ennemi» des troubles urinaires!

La raison à cela est simple : en faisant ses activités avec une serviette absorbante, on se donne le droit d’avoir des fuites urinaires, de travailler avec notre corps en ayant un manque de contrôle important, et ainsi, nos muscles deviendront de plus en plus faibles et les symptômes plus sévères. Par la suite, la pente sera beaucoup plus difficile à remonter, même si ce sera toujours possible, car il n’est jamais trop tard!

Les dispositifs de soutien interne (le pessaire)

Ce sont des supports que l’on insère à l’intérieur de la cavité vaginale et qui ont pour but de remplacer la perte de soutien du plancher pelvien et des ligaments. Il en existe plusieurs formes et variétés, certains sont en vente libre et jetable, un peu comme des tampons et d’autres sont réutilisables. Les physiothérapeutes experts ainsi que la plupart des gynécologues sont habiletés à ajuster ce type de dispositif. Avec une prescription médicale, il est possible d’obtenir un remboursement par ses assurances privées. Lorsque le pessaire est ajusté par un gynécologue, cela peut même être couvert par l’assurance maladie au Québec.

Certaines mamans m’ont même rapporté que lorsqu’elle porte leur coupe menstruelle, elles ont moins de pertes urinaires, car effectivement la coupe menstruelle agit un peu comme le pessaire. Lors de l’effort, le dispositif ira faire pression sur la portion interne de l’urètre et l’aidera à se fermer pour empêcher l'urine de s’écouler vers l’extérieur.

Cette solution est de loin une meilleure option que les serviettes absorbantes, puisque cela permet de faire des activités avec un soutien qui stabilisera la condition au lieu de l’aggraver. Par contre, en optant pour cette solution, il y a de fortes chances que l’utilisation occasionnelle de cet outil de compensation devient de plus en plus permanente avec le temps.

Si vous désirez en connaître davantage sur cet outil, vous pouvez consulter mon article complet écrit sur le pessaire : «Le pessaire pour traiter les incontinences et les descentes d’organes/prolapsus ».

La chirurgie

De nombreuses mamans, lorsqu’elles parlent de leur problème urinaire avec leur médecin, se font référer à un gynécologue ou un urologue. On leur propose alors une petite chirurgie mineure, d’un jour à l’hôpital, qui va régler miraculeusement le problème. C’est vrai que cette chirurgie aide un bon nombre de mamans, cependant cette option a ses limites.

D’abord, la chirurgie ne dure pas éternellement dans le temps. Utilisée seule, on parle d’une moyenne d’environ 10 ans de durée de vie. De plus, cette chirurgie est difficile à réviser et présente un taux de complications plus élevé que la moyenne des chirurgies. D’ailleurs, ces approches chirurgicales ont fait l’objet de rappel de la part de santé Canada, il y a plusieurs années déjà et plusieurs pays dans le monde les interdisent depuis longtemps. L’émission Enquête a même fait deux reportages à ce sujet et plusieurs recours collectifs sont présentement en cours.

Je tiens à dire que je ne suis pas complètement contre la chirurgie, ce que je veux que vous reteniez surtout c’est qu’une chirurgie est une intervention qui comporte certains risques. La chirurgie doit donc être considérée pour ce qu’elle est : une solution de dernier recours, une fois que toutes les autres solutions auront été épuisées!

Les fameux exercices de Kegel!

On les a essayés et ça n’a pas fonctionné, mais est-ce qu’on comprend réellement en quoi ces exercices consistent?

Il existe toute sorte d’outils pour aider à faire ces fameux exercices :

  • Les cônes vaginaux aussi appelés poids vaginaux ou encore boules chinoises : ce sont des poids que l’on insère à l’intérieur de la cavité vaginale et que l’on tente d’empêcher de tomber en serrant notre périnée.
  • Le stimulateur électrique : une sonde que l’on insère dans la cavité vaginale et qui va envoyer un courant dans le muscle pour le faire se contracter.
  • Appareil de biofeedback (rétroaction biologique) : une sonde encore une fois qui peut être lié à un appareil ou même bluetooth avec une application dans le cellulaire et qui permet de voir la contraction et de la rendre concrète.

Tous ces outils peuvent aider à mieux comprendre comment bien contracter son plancher pelvien et augmenter la force et le tonus. Cependant, cela ne permet pas d’apprendre à ses muscles quand et pourquoi contracter son plancher pelvien. Non seulement cela, mais un problème d’incontinence, ce n’est pas seulement un problème de périnée, c’est beaucoup plus complexe que ça!

La rééducation abdomino-pelvienne 

Si c’était aussi simple de corriger un problème de perte urinaire et qu’un outil anodin à 70$ pouvait faire le travail, pourquoi est-ce que des professionnels de la santé, comme moi, iraient faire 3 ans et demi d’Université supplémentaires pour développer une expertise dans ce domaine?

La réalité est que la rééducation périnéale et pelvienne demeure, encore aujourd’hui, très méconnue, mais aussi parce que les rencontres au privé peuvent coûter très cher. De plus, le processus de réadaptation demande d’investir du temps sur soi, sur sa santé et cela exige une grande motivation de la part des mamans.

Pourtant, c’est cette expertise qui a été démontrée mondialement par la recherche comme l’approche de traitement de première ligne pour le traitement des problèmes urinaires, et ce n’est pas moi qui l’ai inventé! Vous pourrez trouver toutes mes sources dans la section référence du site web. C’est seulement une fois que la rééducation complète (pas seulement deux traitements!) aura été tentée que l’on pourra considérer compléter avec une autre des solutions mentionnées précédemment.

Vous savez, dans une société comme la nôtre, où tout va très vite, nous sommes trop souvent à la recherche de la solution miracle qui nous demandera un minimum d’effort. Cependant, quand on parle de troubles urinaires, cette recherche de raccourcie peut coûter très cher : en produit d’incontinence, en journée de congé pour convalescence suite à la chirurgie, oui, mais surtout sur la qualité de vie, car ce ne sont pas des traitements qui donneront des solutions durables dans le temps. Au final, le fait d’avoir pris le temps de faire cette réadaptation qui nous apparaissait fastidieuse au départ aura été une véritable aubaine en fin de compte!

Et si vous voulez aller plus loin dans l’obtention d’information et de stratégie pour vous aider à prendre en main votre santé abdomino-pelvienne, vous pouvez vous abonner gratuitement à mon outil : Prends le contrôle de tes abdos et de ton périnée en 7 jours! Une série de vidéos gratuites pour commencer à améliorer sa situation dès maintenant!

Et pour une réadaptation complète, étape par étape, à faire en toute intimité, dans le confort de votre maison, à votre rythme, vous pouvez vous joindre à notre belle famille de maman qui ont à cœur leur santé via les programmes de physiothérapie en ligne!

À très bientôt !

À propos de l'auteur

Noémie Séguin est physiothérapeute depuis plus de 10 ans, elle a développé une expertise en Rééducation Périnéale et Pelvienne en allant suivre une formation de 2e Cycle Universitaire dans cette discipline. Elle a fondée la clinique Physio Pelvienne en 2012 et aidé des milliers de personnes à retrouver leur qualité de vie. Passionnée et ayant à coeur que cette expertise devienne plus connue et accessible, elle poursuit sa mission à travers ce blogue informatif et le développement de programmes de réadaptation en ligne en plus de poursuivre sa pratique clinique. Dans le but d'offrir le meilleur service qui soit, elle met régulièrement ses connaissances à jour en assistant à de la formation continue plusieurs fois par années.

>